Page

Historique

Depuis ses débuts le CCC œuvre à l'invention d'un "vivre et travailler autrement" soutenable et motivant. 

Chronologie

A partir de 2008 : L'association Collectif Créatif du Castellas animait un lieu d'activité et de création appelé la "Fourmilière d'Alès" (30100). Il s'agissait d'un lieu partagé avec des entreprises travaillant autour des énergies renouvelables et de l'éco-construction. Elle y accompagna la création d'une AMAP et organisa de nombreux stages, conférences et expositions autour de l'écologie, de l'éco-construction, de l'économie solidaire et d'autres sujets porteurs de valeurs.

En 2012, elle développe un projet d'"Habitat groupé Participatif" pour lequel elle lance un financement participatif. Ayant rapidement collecté 80 k€ et une dizaine de déclarations d'intérêt, elle achète un bâtiment de 1500 m² à Bessèges (30160). Ce bâtiment, construit en 1868 pour héberger les activités sanitaires et sociales d'une congrégation religieuse, avait été transformé en logements à loyers modérés en 1980 puis abandonné par la société HLM en liquidation en 2001. 

Ce choix d'une structure associative financée par des prêts non rémunéré des membres, avait l'avantage d'être simple et souple mais a rapidement trouvé ses limites en terme de sécurisation des apports et de gouvernance. En effet le statut associatif s'est avéré, de notre vécu, trop engageant par rapports aux enjeux, aux investissements et aux travaux nécessaires.

Le projet associatif prévoyait une participation des habitants à la vie commune, aux travaux et au financement, par le biais de prêts remboursables à leur départ.

En 2013, une première équipe occupe les lieux et entame des travaux de rénovation et expérimente diverses techniques.

Elle met en place des formations à l'éco-construction, accueil de nombreux visiteurs intéressés par la démarche, des artistes en résidence, des groupes projets, ...

Elle tente de développer un modèle économique viable et coopératif pour le projet. Elle développe un fonctionnement, une cantine, un groupement d'achat, un potager, des ateliers bois, métal, couture, parents-enfants, une galerie-boutique, ...

A partir de 2015 et afin de répondre aux attentes et besoins des nombreux candidats, elle étend sa proposition de formation aux différents domaines dont l'étude est nécessaire pour la création de tiers-lieux, d'éco-lieux, de collectifs ruraux et plus généralement de recherche d'autonomie.

A partir de 2017, le groupe se réduit car le modèle économique peine à assurer une viabilité au projet et à mener les travaux à bien de façon bénévole. 

En 2019, elle prépare une nouvelle phase et formalise le projet de transformation en SCIC.

En 2020, nous programmons la transformation de cette association en SCIC SAS, sans changement de personne morale et surtout, sans changement de projet sur le fond. Ce dernier reste celui d'un "ekolieu" d'habitation et d'activités", tiers-lieu ressource, espace de partage et d'expérimentation. Néanmoins, ce nouveau statut de "société commerciale à but non lucratif", est plus évocateur de la réalité du projet et parle à un public différent, plus proche de celui que nous aimerions voir y participer.

Etapes

Le but de l'association était de "gérer un espace d'échanges et de partages de compétences, d'œuvrer pour un développement économique, social, culturel, solidaire et respectueux de la nature".

Pour aboutir et porter ses fruits, l'expérience s'est transformée au fil du temps et grâce à un processus organique en plusieurs étapes :

  1. La première était culturelle avec l'organisation, à partir de 2007, d'expositions, de stages, d'événements et le soutien à diverses initiatives. Elle valorisait la Liberté de création et d'innovation.

  2. La seconde était juridique avec, à partir de 2012, la recherche d'une autre forme de propriété et l'expérimentation de nombreux fonctionnements autour de la cogestion d'un projet d'habitat groupé participatif. Elle cherchait à mettre en place une Égalité de droits entre tous les membres.

  3. La troisième, à partir de 2020, tout en restant sociale et sans but lucratif, est économique avec la transformation en coopérative, la professionnalisation de ses activités, la participation de sociétaires et d'acteurs locaux. Elle tend à incarner un idéal de Fraternité dans le travail et les échanges.

Les attentes identifiées lors des rencontres et ateliers avec les participants, étaient transversales entre ces trois domaines et ont parfois pu apparaître comme incompatibles.

l'historique sur le site de l'association

L'association a documenté son action sur une plateforme contributive jusqu'en 2020