SCIC Coopérative Créative du Castellas

Ce qu'est pour moi l'individualisme Ethique

Martina Habitant étape 1 • 29 juin 2020

Qu'est-ce que l'individualisme éthique?

Le principe directeur de l'individualisme éthique, pour moi, consiste surtout à avoir la possibilité en tant qu'individu libre d'exprimer mes idéaux en action.

L'idée universelle, par exemple, de "faire du bien aux autres" doit être appliquée à la vie concrète, pas seulement ressentie ou pensée. Tout idée morale doit être transformée en actions claires avec la force de l'imagination.

Mon plus grand plaisir est de réaliser mes objectifs idéalistes dans la vie, de transformer les choses pour le mieux. Mais un ancien proverbe dit : "l'enfer est pavé de bonnes intentions". Même les meilleures pensées peuvent conduire aux pires résultats. En d'autres termes, malgré le fait que je sois animée de toute la bonne volonté du monde, je peut arriver à faire des catastrophes. Mais je veut agir. Alors comment faire pour réduire "les catastrophes"?

Voici quelques réflexions que je mène depuis des années.

Le monde que je souhaite transformer fonctionne selon certains principes et lois. Telles les lois qu'on trouve en écologie, en sociologie et en psychologie. Violer ces lois existantes qui maintiennent les choses ensemble peut provoquer des perturbations inutiles. Pour éviter toute perturbation en tant qu'individualiste éthique j'étudie les connaissances scientifiques générales dans un certain domaine. Avec cette connaissance, j'arrive à la meilleure façon de mettre en œuvre mon imagination idéaliste. J'essaie de transformer le monde sans violer les lois naturelles déjà en place. Je m'éduque afin d'acquérir les connaissances techniques nécessaires pour atteindre mon objectif avec succès.

Un exemple pour moi est le jardinage. Si je veut faire pousser des légumes sans détruire la nature, sans perturber son équilibre il me faut des connaissances sur le sol, le climat, les plantes, les insectes, etc. Si je viole les lois naturelles, je n'aurai pas de légumes.

J'avance sur mon chemin d’individuation éthique en m'exerçant à :

  • observer les situations que la vie me présente avec objectivité,
  • devenir libre de tout influence extérieure,
  • devenir autonome,
  • réfléchir avant de suivre ou pas des règles donnés par une autorité,
  • ne pas agir automatiquement en réponse à un stimulus externe,
  • pratiquer l’auto-didactisme, mais je recherche de l'aide auprès des gens expérimentés quand nécessaire,
  • essayer d'être imaginative et innovante,
  • ne pas considérer ma tâche éthique comme une question de devoir, mais plutôt poursuivre mon but avec amour,
  • devenir de plus en plus ma propre autorité,
  • me libérer de mes émotions non contrôlées pour développer une vrai empathie,
  • me libérer de plus en plus de mon égoïsme.

Dans ma démarche en tant qu'être moderne, j'ai le choix de quatre approches pour agir : scientifique, philosophique, artistique et technique.

Je rencontre beaucoup de gens qui « savent » et d'autres qui « agissent ». Pour moi, un "individualiste éthique" est celui ou celle qui agit par connaissance.

Scientifique : J’essaie d’acquérir la connaissance d'une situation en utilisant la méthode de la science. J'ai essayé de penser scientifiquement c'est à dire d’utiliser l'analyse observationnelle - pour découvrir les lois à l'œuvre.

Technique : J'acquière les savoir faire nécessaires pour réaliser mon idéal.

Philosophique : Pour sélectionner un principe éthique, j'utilise la méthode de la philosophie - la raison pure. La méthode philosophique utilise des concepts de choses universalisés plutôt que des détails spécifiques. Cela empêche les influences extérieures de contrôler ma pensée.

Artistique / Créatif : J'utilise mon imagination et intuition pour concevoir des innovations pour le bien de tous.